En cherchant des types d’hébergement pour ainés pour vous-même ou pour un être cher, il peut arriver que plus vous effectuez des recherches, plus vous deveniez embrouillés. 

 

Au Québec, on trouve 3 grandes catégories d’habitations pour personnes âgées, soit :

• Une résidence pour ainés autonomes & semi-autonomes  accueille des personnes entièrement autonomes ou en légère perte d’autonomie. Aucun soin n’est offert, mais on trouve souvent un service d’infirmerie. De plus, des services alimentaires, des activités et loisirs sont généralement proposés aux résidents.
• Un CHSLD (acronyme pour les centres d’hébergement de soins de longue durée) s’applique lorsque l’état d’une personne exige des soins de santé réguliers. Ceux-ci se divisent en trois catégories : les CHSLD privés, les CHSLD privés conventionnés et les CHSLD publics.
• Les soins à domicile sont offerts à toute personne qui vit en maison, condominium ou appartement, mais qui est incapable de se déplacer à raison d’un handicap physique.

 

Photo d'une personne âgée autonome en hébergement pour ainés, Résidence RichelieuAuparavant, ces services n’existaient pas. À présent, le nombre de types d’hébergement pour ainés est incroyable. Quelle est la différence entre une résidence pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes, les CHSLD et les soins à domicile ? Comment prendre une décision éclairée pour vous ou un proche ? Quels montants êtes-vous en mesure de payer pour ces services ?

Avant d’y répondre, arrêtons-nous un instant pour mieux comprendre l’état des faits. Ci-dessous, vous trouverez des informations de base sur les types d’hébergement pour ainés : les résidences pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes, les CHSLD et les soins à domicile. Ceci vous permettra de mieux comprendre les services offerts pour les personnes âgées au Québec.

 

Hébergement pour ainés : résidence pour retraités autonomes & semi-autonomes

Après un séjour à l’hôpital ou une opération, plusieurs médecins recommandent le court séjour de convalescence en résidence. Sur place, les personnes âgées pourront bénéficier de tous les services offerts tels une assistance médicale et un suivi dont ils ont besoin pour pouvoir rentrer chez eux.

Parmi les services médicaux offerts à notre résidence, nous trouvons par exemple :

  • Administration de gouttes (yeux, oreilles)
  • Pansements fond de la plaie
  • Prise de sang
  • L’injection d’insuline

Pour un séjour à long terme, différentes options d’appartements ont été conçues pour que le résident profite d’un confort optimal comme s’il était chez lui. Il existe différentes grandeurs d’appartement, différents niveaux de service. En d’autres mots, vous pouvez opter pour un appartement pour personne âgée tout inclus ou le concept avec services optionnels.

 

Couts d’un hébergement pour ainés en résidence autonome & semi-autonome

L’objectif des soins en maison de retraite est de répondre à tous les besoins physiques et émotionnels du patient. Le cout relié à l’habitation peut sembler exorbitant, allant de 1270 $ à 2875 $ ou plus par mois. Ce cout comprend les 3 repas par jour, les collations et le service d’entretien ménager hebdomadaire. Toutefois, le cout des médicaments est souvent exclu de ce prix.

Au Québec, tous les résidents bénéficient d’une assurance maladie publique qui peut payer la plupart des soins dispensés dans un établissement de soins infirmiers qualifié. Toutefois, certains soins sont exclus du régime d’assurance maladie. Dans ce cas, le résident doit, dans la mesure du possible, prendre une assurance médicaments privée.

Attention : si vous êtes couvert par un régime privé, vous devez annuler votre inscription au régime public en vous adressant à la Régie de l’assurance maladie du Québec.

 

Hébergement pour ainés : CHSLD

Un CHSLD comprend des personnes âgées ayant besoin de soins spécialisés et d’un suivi régulier pour assurer leur sécurité. Autrement dit, un CHSLD s’adresse aux ainés dont l’autonomie physique ou psychologique est absente. Pour être admis dans le système public, l’ainé doit nécessiter plus de 3 heures de soins par jour. Ces établissements assurent le suivi médical sur place, la gestion des médicaments, les soins d’hygiène, les soins spécialisés (ergothérapie, physiothérapie, etc.) tout en proposant à ses résidents plusieurs activités sociales.

Tel que mentionné plus haut, il existe trois catégories de CHSLD soit public, privé conventionné et privé non conventionné. Passons en revue les différences entre ces derniers.

 

CHSLD public et privé conventionné

Nous pouvons combiner ces deux catégories d’établissements puisque leur financement provient de la même source gouvernementale c’est-à-dire du Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Par exemple, les couts d’hébergement, le personnel et la qualité des services offerts répondent tous aux mêmes critères, les conditions de travail et les conditions d’admissibilité sont les mêmes. Les deux établissements hébergent des résidents en perte d’autonomie. Un seul facteur les différencie. Les CHSLD privés conventionnés sont des établissements dirigés par des particuliers et détiennent un permis octroyé par le MSSS les autorisant à gérer un nombre de places prédéterminées.

 

CHSLD privé non conventionné

À l’opposé des établissements publics et privés conventionnés, les CHSLD privés non conventionnés sont entièrement indépendants et autonomes. Ils ont leurs propres critères d’admission et le fonctionnement de leur établissement est géré à l’interne. Attention ! Ceci ne veut pas dire qu’ils ne détiennent pas un permis du MSSS pour opérer et accepter des personnes en perte d’autonomie. Il existe certaines normes qu’ils doivent respecter.

 

Cout

Le cout mensuel des chambres varie en fonction du nombre de lits dans une chambre. Ces montants sont modifiés chaque année.
À titre indicatif, voici un aperçu des frais publié sur le site web de la Régie de l’assurance maladie du Québec.

  Catégorie Cout mensuel   
   Chambre individuelle 1 910,40 $
   Chambre à deux lits 1 596,00 $
   Chambre à trois lits et +  1 189,20 $

 

Cependant, il s’agit du cout maximum que vous pouvez débourser. Par conséquent, tout individu incapable d’assumer les frais pourrait être emmené à payer un montant basé sur ses liquidités, les biens qu’il possède, ses revenus mensuels et sa situation patrimoniale.

À ce propos, veuillez noter que pour toute demande de révision de paiement vous devez remplir le formulaire Demande d’exonération ou de réévaluation.

photo de soins à domicile, habitation pour ainés, Résidence RichelieuSoins à domicile

Pour terminer, les soins à domicile couvrent un large éventail de services personnalisés fournis à domicile. Les prix varient des deux services offerts plus hauts.

Médicaux et non médicaux

Certains ainés n’ont pas besoin de soins médicaux spécialisés, mais pourraient avoir besoin d’une aide supplémentaire pour maintenir leur indépendance. Dans ces situations, les soins à domicile non médicaux constituent la solution idéale. Contrairement aux autres types d’hébergement pour ainés, les soins sont prodigués directement chez le client, en fonction de ses besoins et de son emploi du temps.

 

Les soins à domicile non médicaux sont adaptés aux personnes âgées qui ont besoin d’aide pour :

  • Entretien ménager
  • Préparation des repas
  • Accompagnement aux rendez-vous
  • Aide aux courses et à l’épicerie
  • Aide au bain et à l’hygiène
  • Etc.

Les aidants fournissent également à leurs clients une présence physique en fonction de l’individu et peuvent fournir une oreille attentive à ce qu’ils vivent.

Si la personne âgée a besoin des soins médicaux sur une base régulière, celle-ci peut faire appel aux soins à domicile. Il s’agit d’une infirmière certifiée (ou son équivalent) et ces couts sont relativement plus élevés que les soins à domicile non médicaux.

 

Cout

Il est à noter que le cout des soins à domicile dépend de la fréquence à laquelle les services sont nécessaires. Notons que les politiques varient en fonction de l’organisme que vous choisissez. Certains peuvent exiger un dépôt initial équivalent à tant d’heures ou de jours de soins, d’autres imposent des minimums vous ne pouvez pas programmer moins de 3 heures à la fois.

Par ailleurs, les couts des soins à domicile sont généralement couverts par le crédit d’impôt provincial pour maintien à domicile des ainés. Ce crédit offre une réduction sur certains services réguliers de soins à domicile.

À ce propos, veuillez consulter le site de Revenu Québec.

 

Peu importe votre choix, faites-le en connaissance de cause !

En conclusion, il existe des prix variables aux types d’hébergements pour ainés au Québec. Vous êtes la personne mieux habilitée pour faire un choix éclairé (si vous êtes encore aptes à prendre une décision !).

Cependant, sachez que notre personnel attentionné à la Résidence Richelieu pourra répondre à toutes vos questions concernant notre résidence pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes.

Vous pouvez également consulter nos heures d’ouverture et notre emplacement.