Trois-Rivières: municipalité amie des aînés

municipalité amie des aînés, Trois-Rivières, Résidence Richelieu, photo

Trois-Rivières, municipalité amie des aînés

Trois-Rivières est devenue une municipalité amie des aînés, mais qu’est-ce que cela implique? Découvrez-le sur le plus récent blogue de la Résidence Richelieu.

Depuis quelques années, de nombreuses régions ou pays dans le monde sont de plus en plus concernés par l’amélioration de la qualité de vie des aînés. Le Québec est actuellement l’incontestable leader mondial dans le domaine et montre de manière très explicite la voie à suivre. La ville de Trois-Rivières est un excellent exemple de cette réussite.

Essayons de comprendre un peu plus en détail ce qu’est une “municipalité amie des aînés” et quelles sont les actions qui ont été entreprises à Trois-Rivières pour parvenir à atteindre les objectifs qui découlent de cette initiative.

Qu’entend-on par municipalité amie des aînés?

Une MADA, ou municipalité amie des aînés, est une municipalité qui a pour vocation d’apporter un soutien concret aux aînés par différents biais.

Son souci est de favoriser leur intégration sociale et de leur permettre de prendre part à différentes activités. Cela impose une adaptation de sa politique mais également des services qu’elle offre en temps normal. Des modifications structurelles peuvent en découler et impliquer, globalement, l’ensemble de la communauté. Les aînés ont ainsi la possibilité de vieillir en restant pleinement actifs, tout en jouissant d’installations parfaitement adaptées à leur condition. Une MADA est également une excellente façon de lutter contre l’isolement trop fréquent des personnes âgées, qui bien souvent sont livrées à elles-mêmes et ne bénéficient que de trop peu de contacts avec l’extérieur. L’Organisation mondiale de la santé a mis en évidence le rôle clé du Québec en matière de vieillissement actif et des solutions innovantes qu’il propose en la matière. De quoi probablement, à court et moyen terme, inspirer d’autres régions ou pays dans ce secteur.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Le plan d’action à Trois-Rivières

La municipalité de Trois-Rivières a entamé des démarches en avril 2011 dans le but de devenir une MADA (voir page 2). Elle a soumis différents questionnaires aux aînés concernés qui ont dû au final répondre à soixante-trois questions dans sept thématiques différentes. Cela a permis de cibler leurs besoins et de mettre en évidence la nécessité de mise en place d’un plan d’action. Ce dernier a pour objectif de permettre aux personnes âgées de vivre en forme et de conserver tant leur autonomie et que leur équilibre mental. Les actions entreprises sont diverses et variées. Cela peut être le jumelage de jeunes et d’aînés dans le but de former ces derniers à l’emploi d’internet dans les bibliothèques de la ville mais également d’offrir un accès à la culture pour les aînés qui n’en ont pas forcément les moyens. Des actions en terme de sécurité ont également été entreprises afin d’assurer un confort optimal aux aînés sur ce plan.

L’environnement d’une résidence pour personnes âgées n’est en effet pas toujours très sécurisé au niveau de l’éclairage, des trottoirs et ne dispose pas forcément d’un nombre de bancs adéquats. De plus, Trois-Rivières a amélioré l’accessibilité au centre-ville en créant des zones piétonnières. Les pistes cyclables ont été élargies et sécurisées. Toutes ces actions montrent que Trois-Rivières est devenue une MADA à part entière et qu’elle œuvre de manière significative pour les aînés. Une résidence pour personnes âgées située dans cette ville telle que la Résidence Richelieu a donc une tonne de ressources à sa disposition pour améliorer la qualité de vie de ses résidents.