Top 5 des erreurs à éviter dans la recherche d’une résidence pour aînés

En 2017 , 17,9 % des personnes âgées au Québec ont choisi de vivre dans une résidence pour aînés. Un chiffre en constante évolution depuis, qui montre que ce mode de vie est de plus en plus favorisé par les seniors.

Mais un bon établissement pour personnes âgées, cela ne se trouve pas facilement. Parce que c’est un choix qui détermine les dernières années de votre vie (ou celle d’un de vos proches), vous devez être certain que la résidence qui aura votre préférence réponde à l’ensemble de vos besoins. Que ce soit en terme de qualité de vie, de soins au quotidien, de cadre… Peu importe. Tous les aspects comptent et doivent être étudiés en amont.

Une étape difficile qu’on vous aide à entreprendre en énumérant pour vous les erreurs à éviter lors de la recherche de logement pour personnes âgées.

Personnes agées à la Résidence Richelieur

Attendre la dernière minute pour faire une recherche de résidence

Pour un senior, déménager représente bien souvent un déchirement, et ce, même dans les meilleures conditions. Il est donc important de ne pas ajouter à cela le stress d’un déplacement en urgence. En effet, en vous y prenant au dernier moment, vous prenez non-seulement le risque de nuire à la santé de la personne concernée, mais en plus de faire un choix hâtif qui conditionnera le reste de sa vie.

Ce qu’il faut faire : planifier sa recherche

Il est donc primordial de vous lancer dans vos recherches bien avant le jour J. Mieux, commencez votre investigation avant même de parler d’un possible déménagement à votre aïeul. Vous aurez ainsi déjà de bonnes adresses à lui proposer.

Ne pas prévoir de budget

Cela peut paraître évident, mais bon nombre de personnes ne pensent pas toujours à vérifier que leur budget corresponde au coût de la vie en résidence. Or, c’est pourtant un critère primordial à étudier. Loyer, loisirs, services supplémentaires… Il peut toujours y avoir des frais en plus que l’on n’a pas vu au premier abord. Il faut donc être certain que vos ressources, et celles de votre famille, seront suffisantes.

Ce qu’il faut faire : étudier chaque dépense

Délimiter un budget permet aussi de réduire son champ de recherche. On évite ainsi les visites inutiles dans des résidences ou trop chères ou de moindre qualité.

Ne visiter qu’une seule résidence (l’effet coup de cœur)

C’est certainement le principal piège à éviter. En effet, si vous basez votre choix sur une unique visite sans vous attarder sur les autres options, vous prenez le risque de passer à côté de résidences qui seront peut-être mieux adaptées à vos besoins personnels. On ne prend jamais une décision importante en se basant sur un coup de cœur. Visitez les installations, parlez avec les résidents… Vous en apprendrez sûrement plus que vous ne le désiriez au départ.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire : ne rien visiter

Baser son choix sur une publicité, une brochure, c’est s’assurer une totale désillusion et parfois même une arnaque. Aucune résidence sérieuse ne vous accueillera sans visite, c’est donc un bon moyen de faire le tri parmi les établissements potentiels.

Ne pas demander l’avis de sa famille et de ses proches

Vous n’êtes pas le seul concerné par cette décision. Vos enfants, votre famille doivent également vous conseiller et vous accompagner. En effet, ils sont parfois mieux au courant que vous sur vos propres besoins. Et discuter avec eux vous permettra certainement d’y voir plus clair.

Ce qu’il faut faire si l’on est seul : demander l’avis d’un professionnel

Pour les personnes isolées, il existe des conseillers ou conseillères en résidence d’aide aux personnes âgées. En fonction de votre situation, ces professionnels sauront vous trouver un lieu de vie qui vous conviendra.

Homme agé à la Résidence Richelieu Trois-Rivière

Ne pas se poser toutes les questions importantes

Il n’y a jamais de questions bêtes lorsqu’on s’inquiète pour le bien-être d’un proche. Il faut même être tatillon car le diable se loge dans les détails. Quelle est la formation des personnes dédiées à l’assistance des personnes âgées ? Leurs antécédents sont-ils vérifiés ? Leur nombre est-il suffisant ? Les menus sont-ils variés ? Il existe une foule de questions possibles et il ne faut pas craindre de les poser.

Ce qu’il faut faire : préparer une liste des questions importantes

Ne vous contentez pas des questions générales que tout le monde pose. Chaque individu est différent et a donc des besoins et des envies spécifiques à satisfaire. Faites une liste à plusieurs pour être certain de ne rien oublier.

Choisir l’établissement Richelieu : résidence pour personnes âgées à Trois-Rivières

L’aide aux personnes âgées, leur accompagnement au quotidien, leur bien-être, est la préoccupation constante des équipes de la résidence pour personnes âgées à Trois-Rivières . Adaptée à l’accompagnement des personnes âgées autonomes et en perte d’autonomie, notre établissement répond à l’ensemble des besoins de confort de vie et de sociabilisation des aînés, et ce, depuis son ouverture en 1965.

Alors, si vous souhaitez visiter l’un des 240 appartements pour personnes âgées de notre maison de retraite certifiée suivant les normes du gouvernement du Québec, nous vous invitons à prendre contact avec nos équipes afin de préparer votre visite dans les meilleures conditions.